Le Dropshipping : est-ce une réalité en Afrique ?

Le dropshipping est un système de commerce en ligne qui est très rapidement monté en puissance au début des années 2010 grâce à la mise en place de la plateforme Aliexpress. Cette croissance va très vite se ressentir aux États unis et en Europe. Car, pour les dropshippers de ces continents, c’est un moyen important d’arrondir les fins de mois, voire même de devenir financièrement autonome.

Mais aujourd’hui, de plus en plus de personnes se demandent si faire du dropshipping vers l’Afrique ou encore en Afrique est possible.

Les difficultés pour monter un commerce en ligne en Afrique

La principale difficulté que les personnes désirant faire le dropshipping en Afrique rencontrent est liée au processeur de paiement. En effet, pour que votre boutique en ligne fonctionne normalement et de façon rentable, il est important d’avoir un moyen de paiement qui permettra d’encaisser l’argent de vos ventes. Pour cela, il faut donc faire recours par exemple à Stripe pour encaisser les cartes bancaires PayPal. D’où le problème ! En réalité, ces moyens de paiement ne sont pas disponibles dans tous les pays d’Afrique. 

Heureusement, aujourd’hui plusieurs pays d’Afrique sont éligibles pour l’ouverture de PayPal et Stripe. Et aussi, il existe des alternatives comme Skrill qui est disponible dans Shopify et woocommerce pour résoudre vos difficultés de paiement bancaire dans votre boutique de dropshipping.

Pour le reste de la procédure du dropshipping en Afrique (publicité dans les réseaux sociaux, faire du Google Adwords ou utiliser Shopify), il n’existe pas vraiment de contraintes. De plus, vous n’aurez pas de problème de paiement si votre fournisseur est Aliexpress. Il suffit tout simplement que votre fournisseur soit capable de livrer les produits de vos futurs clients.

Le statut d’un dropshipper en Afrique

Parmi les différents statuts qu’adoptent les personnes désirant créer un e-commerce, il existe le statut d’auto-entrepreneur qui est le plus convenable pour un débutant en Afrique. Car il permet d’ouvrir rapidement son compte avec l’obtention d’un numéro d’identification, et ce, sans frais la première année. C’est un statut très simple et facile à gérer.

Avec ce statut, vous pouvez facilement vous lancer dans le dropshipping de A à Z et tester si votre idée est rentable. Vous pouvez également le fermer facilement si le succès n’y est pas.

Mais, comme rien n’est parfait, il est impossible pour l’auto-entrepreneur de facturer et retirer la TVA sur ses achats. Aussi, vous serez confronté à un plafond qui, une fois dépassé, vous obligera à créer une véritable entreprise. 

Quel fournisseur pour votre dropshipping en Afrique ?

Il est possible d’utiliser Aliexpress, Bangood et bien d’autres fournisseurs pour la livraison de vos produits en Afrique et partout dans le monde. Mais il existe également de grands fournisseurs en dropshipping en Afrique (Calasca, Planet54…). Des fournisseurs capables de vous aider à entrer en possession des produits Made In Africa et les commercialiser en Afrique dans votre boutique en ligne en dropshipping et ailleurs dans le monde.

Malgré les difficultés de paiement suite aux restrictions de PayPal et Stripe dans certains pays en Afrique, il existe des alternatives pour commencer et comprendre le processus du dropshipping. Et pourquoi ne pas générer des ventes de plusieurs milliers d’euros tout en étant en Afrique ?

Lire aussi:  Commencer en dropshipping

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *